La Beauce, pays de l’Érable!

La Beauce, communément appelée « Pays de l’Érable », compte la plus importante concentration d’érables à sucre (acer saccharum) et de cabanes à sucre au Québec (2600 érablières exploitées). On y produit près de 20 % de la production mondiale pour une superficie de moins de 3750 kilomètres carrés. En Beauce, la tradition acéricole est vigoureuse et l’engouement pour le sirop d’érable et sa production est partout palpable.

La Beauce appartient à la grande région de Chaudière-Appalaches. Les Beaucerons sont reconnus pour leur esprit d’entreprise, leur solidarité et leur ingéniosité. Ils ont façonné leur royaume au cœur des Appalaches, au rythme imposé par la rivière Chaudière et ses spectaculaires et dévastatrices crues printanières .

L’histoire de la Beauce est riche et variée, d’autant plus que la vallée de la Chaudière constitue le plus vieux berceau de colonisation au Québec, après le corridor du fleuve Saint-Laurent! La Beauce a accueilli ses premiers colons dès 1737.

L’origine toponymique du nom « Beauce » remonte à la fondation de Québec en 1608 et est attribuée à Samuel de Champlain. Ce dernier caressait de grandes ambitions pour la nouvelle capitale. En effet, il souhaitait que Québec supplante Paris! Pour cette raison, il aurait choisi de donner au sud de la future mégapole le même nom que la région située au sud de Paris. Les deux Beauce ont aussi comme point en commun des terres arables d’une qualité exceptionnelle. Voilà pour l’anecdote!

Retrouvez d’autres activités à faire en Beauce près de la Cabane à Pierre.